marc-sellam

Marc Sellam

Président du Groupe IONIS

« La Fondation IONIS concrétise l’ambition que j’ai toujours eue : mettre la réussite professionnelle à portée du plus grand nombre. Cela commence par des études qui conduisent à une insertion de qualité en entreprise. Mais c’est tout aussi bien l’audace qui permet de se lancer par l’innovation et la création d’entreprise. 

En donnant des moyens aux jeunes de tous horizons de franchir plus facilement les obstacles, la Fondation est un prolongement naturel des actions que nous menons depuis plus de 30 ans. En plus, elle fédère et mobilise cette impressionnante communauté qui s’est agglomérée autour des écoles du groupe. »

Marc Sellam, Ingénieur ESME Sudria, a commencé sa carrière dans les Télécoms. Il s’est très rapidement intéressé à tout ce qui était formation et, à peine ses 30 ans passés, il s’est lancé comme jeune entrepreneur et a fondé sa première école, l’ISEG, l’Institut Supérieur Européen de Gestion en 1979. Cette école parisienne s’est étendue en région, constituant, avec ses 7 implantations, l’embryon du groupe.

En 1994, l’ intégration de l’EPITA marque sa volonté d’entrer dans le secteur technologique. Aujourd’hui, le Groupe IONIS qu’il dirige regroupe 22 écoles, est implanté dans 12 villes en France et offre un éventail large de formations : écoles de commerce et de gestion, écoles technologiques, écoles d’ingénieurs, écoles de création, écoles de mode, école d’expertise web. A l’origine de nombreuses innovations pédagogiques comme la pédagogie par Projet, la classe inversée, l’auto-formation encadrée, la formation de pair à pair, le groupe est aujourd’hui très engagé dans la numérisation de la formation et l’internationalisation.

fabrice-bardeche

Fabrice Bardèche

Président de la Fondation IONIS

« La Fondation concrétise les efforts dans lesquels nous nous sommes engagés depuis plusieurs années. La nouvelle pédagogie que nous avons inventée, développée et mise au point avec Epitech nous a montré que nous pouvions conduire des profils non classiques vers une expertise de haut niveau. Ce constat est à l’origine de la Web@cadémie, créée pour aider les « décrocheurs » à reprendre une formation vers un métier de développeur Web, dans le cadre d’études gratuites. Prep’Etna a été une tentative d’un autre ordre décrite ici dans un autre chapitre.

Dans tous les cas, il s’agit d’aider ceux qui ont des difficultés à s’engager dans des études payantes à réussir eux aussi un parcours d’exception. La Fondation IONIS nous aidera à donner de l’ampleur à cette ambition et nous permet d’inviter les membres de notre communauté à partager le plaisir et la fierté du don ».

Fabrice Bardèche, Agrégé de Lettres Classiques, a commencé sa carrière comme professeur dans le Nord de la France, puis en région parisienne et à Paris VII. Il a développé parallèlement une carrière de journaliste scientifique, spécialisé dans l’univers de la médecine. Intégré à l’équipe de l’ISEG dès sa création, il s’est très vite intéressé à sa stratégie de développement et en est devenu directeur général en 1987. Il a participé aux côtés de Marc Sellam à sa croissance et sa diversification.

Chargé du pôle technologique et scientifique à partie de 1994, il est, avec Marc Sellam, à l’origine de la création de plusieurs écoles dont Epitech, Sup’Biotech, l’ETNA, Ionis-STM ou encore SUP’Internet. Il est aujourd’hui impliqué dans tous les développements du Groupe.

s-kern-portrait

Sylvain Kern

Président CHK

Encore étudiant à la Sorbonne, Sylvain Kern souhaite rapprocher des personnalités du monde politique, économique, scientifique et culturel de l’univers estudiantin.

L’idée était de réunir dans le cadre prestigieux de la Sorbonne à Paris, des étudiants qui auraient la possibilité d’interroger, de débattre avec des personnalités qu’ils ne rencontreraient nulle part ailleurs… La 1re Cité de la réussite était née avec Giovanni Agnelli en Invité d’Honneur face à 2 000 jeunes dans le Grand Amphithéâtre de la Sorbonne.

S’enchaînent alors les Cités de 1992, 1994, 1996 avec un public toujours plus important de 10 à 15 000 personnes à chacune des éditions.

Le principe reste toujours le même : réunir une centaine de personnalités autour d’une trentaine de débats pour dialoguer avec les jeunes.

En 1997, la Cité qui était un événement biennal parisien, s’organise à Marseille, à Lille et à Lyon. Entre 1999 et 2014, de nombreuses autres personnalités parmi lesquelles Sharon Stone, Sa Majesté la Reine Rania Al-Abdullah de Jordanie, Simone Veil, Carlos Ghosn, Jean-Luc Lagardère, François Pinault, Nicolas Sarkozy, se sont succédées au cours des différentes éditions de la Cité de la réussite. La Cité de la réussite a aujourd’hui pour ambition, un développement international.

Au-delà de la Cité de la réussite, Sylvain Kern participe à l’organisation d’autres événements à caractère économique, social et culturel. Chaque événement s’appuie sur une grande thématique de société.

Philippe-Guiot

Philippe Guiot

Président Coralo

« J’ai connu les premières écoles de ce groupe que j’ai vu grandir depuis ses débuts. Je suis impressionné par les dimensions qu’il a atteintes et les réussites dont il est à l’origine. Etant entrepreneur, je ne peux que saluer de telles entreprises qui préparent la force économique de notre pays et de l’Europe.

Soutenir la Fondation pour qu’elle ouvre encore plus largement les portes de ces grandes écoles privées si promotrices des valeurs individuelles et de la réussite personnelle m’a semblé une évidence lorsqu’il s’est agi de contribuer à sa création. »

Ce passionné d’art contemporain a tracé sa carrière comme un self made man. Après un bref passage dans la gestion de patrimoine, c’est dans l’entreprise Rank Xerox qu’il fera ses preuves et qu’il apprendra toutes les bases de son métier ultérieur. Il gravit rapidement les échelons pour s’illustrer comme un des meilleurs commerciaux auprès des grands comptes.

Mais c’est dans l’imprimerie Coralo qu’il va créer qu’il trouvera son plein épanouissement. Développant au maximum la notion de service il trace une route originale, en avance sur son temps qui lui permet de développer méthodes et processus mettant la performance au centre de son action. Il a accompagné de nombreuses sociétés dans leurs travails d’impression et de communication. Il s’est tenu aux côtés du Groupe IONIS depuis le début de sa construction.